Institutionnel

L’Ecole Centrale Casablanca est le fruit d’un partenariat d’État à État, signé en présence de Sa Majesté le Roi Mohammed VI et du Président de République Française, François Hollande, en avril 2013

La gouvernance de l’Ecole Centrale Casablanca est basée sur un dispositif original, géré par une fondation ad-hoc, et pilotée par un Conseil d’administration composé de personnalités indépendantes, représentants de CentraleSupélec et du Groupe des Ecoles Centrale, et de représentants des Ministères marocains de tutelle (Ministère de l’Industrie et du Commerce,, Ministère de l’Economie et des Finances, et Ministère de l’Enseignement Supérieur, de la Recherche Scientifique et de l’Innovation).

CONSEIL D'ADMINISTRATION

Présidé par M. Ryad Mezzour, Ministre de l’Industrie et du Commerce, le Conseil d'Administration de la Fondation Ecole Centrale Casablanca compte 17 membres :
  • Cinq (5) membres es-qualité (dits « représentants ») désignés :
    • Un (1) par l’autorité gouvernementale chargée des Finances du Maroc ;
    • Un (1) par l’autorité gouvernementale chargée de l’Enseignement Supérieur, du Maroc ;
    • Deux (2) par l’autorité gouvernementale chargée de l’industrie du Maroc, dont le Ministre chargé de l’industrie ;
    • Un (1) par l’Office Marocain de Propriété Industrielle et Commerciale.
  • Cinq (5) membres es qualité (dits « représentants ») désignés par CentraleSupélec ; dont le Directeur de CentraleSupélec.
  • Trois (3) membres nommés intuitu personae (dits « personnalités qualifiées ») du monde économique et financier, dirigeants des entreprises publiques ou privées, et choisies en raison de leurs qualifications et compétences :
    • Un (1) nomme par l’autorité gouvernementale chargée de l’Industrie du Maroc ;
    • Un (1) nommé par CentraleSupélec
    • Le Président de l’Association des Centraliens du Maroc ; ou tout autre membre de ladite association, mandaté par cette dernière à cet effet.
  • Deux (2) membres nommés intuitu personae (dits « personnalités qualifiées ») pour leur expérience académique et scientifique dans les domaines de compétences de l’ECC :
    • Un (1) nommé par le l’autorité gouvernementale chargée de l’Enseignement Supérieur du Maroc ;
    • Un (1) nommé par CentraleSupélec
  • Deux (2) membres (dits « élus ») élus par les personnels et élèves de l’ECC :
    • Un (1) par les personnels ;
    • Un (1) par les élèves.

Organigramme

Actualités